Un groupe d'experts recommande la création d'un comité chargé de renforcer les sanctions de l'ONU contre la Somalie

11 juillet 2002

Un nouveau rapport rédigé par deux experts et rendu public aujourd'hui recommande au Conseil de sécurité l'établissement d'un comité chargé de veiller au renforcement des sanctions de l'ONU contre la Somalie.

Un nouveau rapport rédigé par deux experts et rendu public aujourd'hui recommande au Conseil de sécurité l'établissement d'un comité chargé de veiller au renforcement des sanctions l'ONU contre la Somalie.

Affirmant que ce pays représentait une "excellente" base pour les activités terroristes en raison de l'instabilité chronique qui y règne, les experts proposent également que le comité de contrôle soit installé à Nairobi, au Kenya.

Le rapport précise que les factions armées somaliennes profitent actuellement de l'existence de réseaux de trafic d'armes illicites dans la région pour violer l'embargo décrété par l'ONU, et souligne le rôle important des pays limitrophes dans les opérations d'élimination de la contrebande d'armes.

"Les pays voisins de la Somalie voient l'instabilité latente dans ce pays comme une menace directe à leur propre sécurité. Il sera donc indispensable d'intervenir auprès de leurs gouvernements pour qu'ils veillent au respect de l'embargo sur les armes à destination de Mogadiscio", estiment les experts.

Les conclusions du rapport font suite à une enquête approfondie menée par les experts, conformément à la demande en ce sens d'une résolution du Conseil de sécurité adoptée en mai.

L'embargo de l'ONU sur les armes à destination de la Somalie a été imposé pour la première fois en 1992 pour tenter de ramener la paix et la stabilité dans le pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.