La situation sécuritaire du personnel de l'ONU au centre d'une réunion au siège de l'Organisation

11 juin 2002

La situation sécuritaire du personnel des Nations Unies au Siège et sur le terrain fait actuellement l'objet d'une réunion qui se déroule à New York.

Dans une intervention à l'ouverture du 5e "Sommet" annuel consacré à cette question, la Vice-secrétaire générale, Louise Fréchette, a affirmé que le personnel de l'ONU se sentait de plus en plus vulnérable en raison du nombre élevé d'agressions commises contre ses membres. C'est ainsi que depuis 1992, 214 membres du personnel du système onusien de 69 pays sont morts dans 45 régions du monde dans l'exercice de leurs fonctions. En outre, de nombreux employés de l'ONU ont été arrêtés ou pris en otages au cours de la même période.

Malgré la recrudescence du nombre de ces incidents, 62 pays seulement ont ratifié à ce jour la Convention de 1994 sur la sécurité du personnel de l'ONU et de son personnel affilié.

Le "Sommet sécuritaire" devrait proposer l'adoption de mesures plus strictes de protection du personnel de l'Organisation.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.