Le secrétaire général poursuit sa visite à Genève

7 juin 2002

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a poursuivi aujourd'hui sa visite à Genève, troisième étape de sa tournée européenne qui l'a déjà amené en Ukraine et en Russie.

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a poursuivi aujourd'hui sa visite à Genève, troisième étape de sa tournée européenne, qui l'a déjà amené en Ukraine et en Russie.

Intervenant ce matin à l'occasion du 75e anniversaire de l'Institut d'études internationales de Genève, où il a fait un doctorat en 1961 et 1962, le secrétaire général a souligné que la mondialisation avait modifié le cadre de travail de l'ONU. Aujourd'hui, a-t-il noté, la menace à la sécurité internationale risque d'émaner moins d'une agression d'un pays souverain contre un autre, que des actions d'une poignée de fanatiques "armés d'une paire de cutters, comme cela s'est produit aux Etats-Unis en septembre dernier".

Selon le secrétaire général, les défis sécuritaires sont désormais d'ordre économique, psychologique et environnemental, et même les Etats puissants peinent à les relever. Il faudrait créer des liens institutionnels, depuis le niveau du village et jusqu'aux Nations Unies, qui permettraient aux différentes communautés de la planète d'apprendre à mieux se connaître, à s'accepter et à vivre en bonne intelligence, a encore dit M. Annan.

Dans l'après-midi, le secrétaire général a rencontré son envoyé spécial au Myanmar, Ismail Razali, ainsi qu'Adolf Ogi, son conseiller en matière de Sport pour le Développement et la Paix.

M. Annan a également eu un entretien avec le ministre suisse des affaires étrangères.

Il quittera Genève pour Rome dimanche en fin de matinée.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.