Les agences alimentaires de l'ONU affirment que 13 millions de personnes de l'Afrique australe risquent de souffrir de la famine

7 juin 2002

L'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM) affirment que 13 millions d'habitants des pays de l'Afrique australe étaient menacés par la famine.

L'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM) affirment que 13 millions d'habitants des pays de l'Afrique australe étaient menacés par la famine.

Cette situation, qui risque de créer la pire catastrophe humanitaire qu'a connue la région en 10 ans, découle d'une production alimentaire insuffisante du fait de la sécheresse et d'autre fléaux naturels. Elle est exacerbée en outre par les taux de séropositivité très élevés parmi les populations locales.

C'est en Zambie que la situation est la plus préoccupnate, avec quelque 2,3 millions de personnes qui ont besoin de plus de 170 000 tonnes de nourriture pour survivre jusqu'à la prochaine récolte de mars 2003.

Les conditions alimentaires ne sont que légèrement meilleures dans les pays voisins comme le Malawi, le Lesotho, le Zimbabwe, le Swaziland et le Mozambique, préviennent la FAO et le PAM.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.