Timor oriental: le Ministère public délivre de nouveaux actes d'accusation pour crimes contre l'humanité et génocide commis en 1999

28 juin 2002

Le Ministère public du Timor oriental a délivré au cours du mois quatre nouveaux actes d'accusation contre des individus soupçonnés d'être responsables de génocide et de crimes contre l'humanité commis dans le territoire en 1999.

Les inculpations portent sur des délits perpétrés dans les départements de Bobonaro et d'Oecussi. Dans un incident, trois membres des milices locales sont accusés d'avoir perpétré 13 crimes contre l'humanité, y compris le viol et la torture.

Deux chefs d'accusation pour crime contre l'humanité ont été délivrés par le Procureur dans la région d'Oecussi, où trois suspects sont actuellement sous les verrous.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.