Somalie: l'ONU suspend ses activités à Mogadiscio à la suite de l'enlèvement d'un membre du personnel du PNUD

7 mai 2002

Les Nations unies ont annoncé qu'elles suspendaient jusqu'à nouvel ordre toutes leurs activités à Mogadiscio en raison du refus des ravisseurs de libérer un membre du personnel du Programme de l'ONU pour le développement (PNUD) enlevé le 28 avril dans la capitale somalienne.

Les Nations unies ont annoncé qu'elles suspendaient jusqu'à nouvel ordre toutes leurs activités à Mogadiscio en raison du refus des ravisseurs de libérer un membre du personnel du Programme de l'ONU pour le développement (PNUD) enlevé le 28 avril en Somalie.

"C'est à regret que nous suspendons nos activités qui visent à aider la population de Mogadiscio", affirme un communiqué du PNUD, qui demande par ailleurs la libération immédiate et sans conditions de Mohamad Ali Abokor, dont l'état de santé inspire l'inquiétude.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.