Enquête de l'ONU sur de possibles malversations par la société d'électricité du Kosovo

30 avril 2002

La Mission de l'ONU au Kosovo (MINUK) a annoncé aujourd'hui qu'elle avait ouvert une enquête concernant de possibles malversations par la société locale d'électricité. Cette escroquerie porterait sur quelque 4,5 millions d'euros.

La Mission de l'ONU au Kosovo (MINUK) a annoncé aujourd'hui qu'elle avait ouvert une enquête concernant de possibles malversations par la société locale d'électricité. Cette escroquerie porterait sur quelque 4,5 millions d'euros (soit en plus plus de 4 millions de dollars).

Les autorités de la MINUK ont déclaré qu'après des mois de rumeurs, la Mission détenait désormais des preuves sur l'escroquerie et qu'elle avait contacté l'Office européen de lutte contre la corruption de Bruxelles.

"Il n'y a pas de place pour la corruption dans l'économie que nous nous proposons de construire au Kosovo", a déclaré Andy Bearpark, responsable du secteur économique et de la reconstruction auprès de la MINUK.

Par ailleurs, le chef de la MINUK, Michael Steiner, s'est rendu aujourd'hui dans la région de Gnjilan qui a été touchée la semaine dernière par un séisme d'une force de 5,6 sur l'échelle de Richter. Une personne avait été tuée et plusieurs blessées. Deux des villages de la région ont été sérieusement endommagées.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.