Kofi Annan annonce la composition de la mission d'enquête de l'ONU au Moyen-Orient

22 avril 2002

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a annoncé aujourd'hui à midi la composition de la mission d'enquête de l'ONU chargée par le Conseil de sécurité de recueillir des informations précises sur ce qui s'est passé dans le camp de réfugiés palestiniens de Djénine lors de la récente incursion militaire israélienne.

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a annoncé aujourd'hui à midi la composition de la mission d'enquête de l'ONU chargée par le Conseil de sécurité de recueillir des informations précises sur ce qui s'est passé dans le camp de réfugiés palestiniens de Djénine lors de la récente incursion militaire israélienne.

Martti Ahtisaari, ex-président de la Finlande et ancien haut fonctionnaire de l'ONU dirigera cette mission de trois personnes, qui comptera également dans ses rangs Sadako Ogata, ancienne responsable de l'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR) et Cornelio Sommaruga, ex-président du Comité international de la Croix Rouge. En outre, le général américain Bill Nash servira comme conseiller militaire, alors que Peter Fitzgerald (Irlande) sera conseiller en matière de police.

Les trois membres de la mission se réuniront cette semaine en Europe avant de se rendre dans la région "le plus rapidement possible". M. Annan a demandé aux autorités israéliennes et à l'Autorité palestinienne de prêter leur plein concours au travail de la mission, dont la durée n'est pas précisée.

Par ailleurs, dans un communiqué publié hier, le secrétaire général s'est déclaré "troublé" par les récentes critiques émises publiquement par les autorités israéliennes à l'encontre de l'envoyé spécial de l'ONU dans la région, Terje Roed-Larsen, en soulignant que celui-ci a toujours fait preuve d'"objectivité, d'intégrité professionnelle et de compassion" dans ses fonctions.

M. Roed-Larsen s'est entretenu ce matin à Beyrouth avec le Premier ministre libanais Rafiq Hariri de la situation grave qui prévaut dans la région et de la montée des tensions le long de la Ligne bleue de démarcation libano-israélienne.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.