Ouverture d'une réunion de l'ONU sur la sécurité en matière biotechnique

22 avril 2002

L'adoption de mesures de protection dans le secteur biotechnique sera au coeur des discussions qui réunissent à partir d'aujourd'hui à La Haye les experts de 160 pays et organismes spécialisés dans le cadre d'une conférence internationale organisée par le Programme de l'ONU pour l'environnement (PNUE).

La réunion d'une semaine du Comité intergouvernemental pour le Protocole de Carthagène, qui rassemble, outre les gouvernements, des représentants du secteur biologique, d'associations civiles et de coalitions de citoyens, a pour objet d'accélérer l'entrée en vigueur du Protocole de Carthagène qui entend garantir le transfert, l'utilisation et le traitement en toute sécurité d'organismes vivants modifiés qui sont les produits de la biotechnologie moderne mais susceptibles d'avoir des effets négatifs sur la diversité biologique.

A l'heure actuelle, une douzaine de pays seulement sont parties au protocole, qui a reçu 103 signatures mais a besoin de 50 ratifications pour entrer en vigueur.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.