L'envoyé spécial de l'ONU au Moyen-Orient: Israël n'a pas réagi convenablement à la situation humanitaire du camp de réfugiés palestiniens de Djénine

19 avril 2002

L'envoyé spécial de l'ONU au Moyen-Orient, Terje Roed-Larsen, a affirmé qu'Israël n'avait pas répondu convenablement à la gravité de la situation humanitaire du camp de réfugiés palestiniens de Djénine.

Lors d'une conférence de presse ce matin à Jérusalem, au lendemain de sa visite à Djénine, M. Roed-Larsen a affirmé que sa première priorité serait de tenter de sauver des vies dans le camp et de faire parvenir des articles de première nécessité aux populations civiles de Djénine.

Il a réitéré sa demande aux autorités israéliennes pour qu'elles facilitent le travail des agents humanitaires dans la région.

L'envoyé de l'ONU a par ailleurs souligné que la proposition de M. Annan d'envoyer une force multinationale sur place contribuerait au rétablissement de la confiance entre les parties, qui est l'élément indispensable à son avis à toute reprise du processus de paix au Moyen-Orient.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.