Moyen-Orient: l'ONU inquiète de la multiplication des incidents sur la Ligne bleue

8 avril 2002

Le représentant de l'ONU au Sud Liban, Staffan di Mistura, s'est entretenu ce matin avec le ministre libanais de la défense pour lui faire part de la préoccupation croissante de l'ONU devant la multiplication des incidents le long de la Ligne bleue de démarcation israélo-libanaise.

Samedi, des roquettes ont été tirées du territoire libanais sur le village de Ghahar, situé à cheval sur la ligne de démarcation, qui auraient fait cinq blessés, tous des enfants. Les forces israéliennes ont riposté par des tirs d'artillerie et des raids aériens.

Hier déjà, M. di Mistura avait demandé aux autorités libanaises de prendre "toutes les mesures nécessaires pour interdire les violations de la Ligne bleue à partir de leur territoire".

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.