Plus d'une vingtaine de délégations participent au débat du Conseil de sécurité sur le Moyen-Orient

3 avril 2002

Plus d'une vingtaine de délégations, dont celles d'Israël et de Palestine, participent depuis ce matin au débat du Conseil de sécurité consacré à la crise au Moyen-Orient.

L'observateur de Palestine à l'ONU, Nasser Al-Kidwa, a invité la communauté internationale à rejetter "catégoriquement" les actions d'Israël dans les territoires palestiniens. Il a réitéré par ailleurs sa condamnation du terrorisme, y compris les attentats-suicides en Israël, mais expliqué qu'Israël restait une force d'occupation.

L'ambassadeur Yehuda Lancry d'Israël a pour sa part affirmé que toutes les concessions faites par son pays avaient été accueillies avec des actes terroristes. La conclusion d'un véritable cessez-le-feu entraînera le retrait des troupes israéliennes, a-t-il assuré.

D'autres orateurs ont participé au débat qui se poursuit à l'heure actuelle.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.