Le Conférence de l'ONU pour le financement du développement adopte le "Consensus de Monterrey"

Le Conférence de l'ONU pour le financement du développement adopte le "Consensus de Monterrey"

media:entermedia_image:5f5534d7-796d-4d0c-8f8d-9d69d7855ea3
Plus d'une cinquantaine de Chefs d'Etat, ainsi que les représentants de la plupart des pays de la planète ont adopté ce matin une déclaration intitulée "le Consensus de Monterrey" à l'issue de la Conférence internationale de l'ONU pour le financement du développement.

En adoptant la Déclaration, les Etats s'engagent à aborder les défis du financement du développement notamment dans les pays pauvres, dans l'objectif d'en éliminer la pauvreté, de parvenir à la croissance économique et de promouvoir le développement.

Le document recommande par ailleurs l'adoption d'une série de mesures précises, y compris un accroissement des niveaux de l'aide publique au développement (APD) et l'allègement de la dette.

La Déclaration invite également les pays indutrialisés à promouvoir le libre-échange et l'accès sans limitation à leurs marchés des produits des pays en développement.

La Conférence de cinq jours a réuni environ 8.000 participants, dont plus de 2.500 délégués gouvernementaux, 1.800 journalistes et 800 représentants d'organisations non-gouvernementales (ONG) et du monde des affaires.