Le secrétaire général réitère son appel à la négociation au Moyen-Orient lors d'une cérémonie organisée pour marquer le coût humain du conflit

19 mars 2002

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a réitéré son appel aux dirigeants palestiniens et israéliens pour qu'ils mettent fin à la violence et retournent à la table des négociations sous peine d'un embrasement total de la région.

Dans un message prononcé aujourd'hui par le responsable de l'ONU pour les affaires politiques, Kieren Prendergast, à l'occasion d'une cérémonie organisée en face de l'immeuble de l'ONU où plus de 1.000 cercueils ont été présentés pour marquer les pertes en vie humaine enregistrées des deux côtés depuis le début du conflit, le secrétaire général a aussi encouragé Israéliens et Palestiniens à s'inspirer de la peine des familles des victimes pour agir de manière raisonnable.

"Les dirigeants des deux côtés devraient mettre fin à cette longue saison de larmes", a-t-il dit. Cette cérémonie était organisée par le Forum Parents Circle/Families.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.