Sierra Leone: les chefs de la MINUSIL continuent de souligner l'importance d'une conduite irréprochable

15 mars 2002

Le chef adjoint de la Force de l'ONU en Sierra Leone (MINUSIL), le général Martin Agwai, continue sa tournée dans le pays pour alerter ses commandants et leurs troupes du besoin de respecter scrupuleusement le code de conduite des casques bleus de l'ONU.

Cette tournée fait suite aux récentes allégations selon lesquelles le personnel des agences humanitaires et des soldats de l'ONU se seraient rendus coupables d'actes d'exploitation sexuelle sur les enfants des camps de réfugiés du pays.

Dans un communiqué daté d'aujourd'hui, la MINUSIL précise que le général Agwai a récemment visité le contingent nigérian déployé à Makeni et les bataillons bengladeshis stationnés à Masingbi, Alikalia et Kabala.

Par ailleurs, une mission juridique de l'ONU qui s'est rendue en janvier en Sierra Leone pour étudier la constitution d'une cour spéciale chargée de juger les principaux auteurs des violations des droits de l'homme au cours du conflit civile qui a déchire ce pays a détaillé dans un rapport les modalités de fonctionnement d'une telle juridiction, affirmant que la phase initiale de la mise en place d'une telle cour devrait être achevée d'ici au 31 mai prochain.

Le rapport précise que les arrangements logistiques et les nominations des magistrats devraient être conclus deux mois et demi plus tard, et que les premières inculpations et procès pourraient démarrer vers la fin de la première année de fonctionnement du tribunal.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.