Le Bureau des services de contrôle interne de l'ONU poursuit son enquête sur les allégations d'exploitation sexuelle des enfants en Afrique de l'Ouest

13 mars 2002

Dans un communiqué daté d'aujourd'hui, le Bureau des services de contrôle interne de l'ONU précise que sa direction avait lancé une enquête sur les allégations d'exploitation et de mauvais traitements sexuels dont auraient été victimes les enfants des camps de réfugiés de l'Afrique de l'Ouest.

Le service a décidé d'entreprendre cette enquête malgré l'absence d'indices précis et bien que ces allégations aient été recueillies par des tierces parties, en l'occurrence des consultants d'organisations non-gouvernementales (ONG) et de l'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR).

Les conclusions de l'enquête menée actuellement sur le terrain seront rendues publiques dans un rapport à l'Assemblée générale de l'ONU, précise le communiqué.

En attendant, l'UNICEF a décidé de prendre des mesures d'urgence visant à protéger les enfants des camps de réfugiés contre toute tentative d'exploitation sexuelle ou de mauvais traitement.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.