Le PAM prévoit une nouvelle année de sécheresse dans le sud de l'Afghanistan

12 mars 2002

Le Programme alimentaire mondial (PAM) prévoit aujourd'hui que la sécheresse frappera une nouvelle fois le sud de l'Afghanistan, où les cours d'eau les plus importants restent à sec et le niveau des précipitations est inférieur à la moyenne dans quatre provinces de la région.

Par ailleurs, l'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR) affirme que le nombre des réfugiés afghans désireux de revenir du Pakistan est en hausse. Rien qu'hier, précise le HCR, plus de 5.300 Afghans sont rentrés chez eux.

Pour sa part, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a dépêché une mission d'urgence dans l'ouest du pays pour enquêter sur l'apparition d'un virus qui y aurait fait une quarantaine de victimes.

De son côté, le Programme de déminage de l'ONU en Afghanistan a commencé à désamorcer quatre bombes de 2.000 livres chacune lancées en octobre dernier dans la périphérie de Kaboul par les forces de la coalition. Les bombes, enfouies à huit mètres de profondeur, n'ont pas explosé.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.