L'ONU: la question sécuritaire demeure prioritaire en Afghanistan

27 février 2002

La question sécuritaire demeure la principale préoccupation en Afghanistan, et la manière de l'aborder par la communauté internationale et les Afghans eux-mêmes pourrait bien déterminer prochainement le succès ou l'échec du processus de paix mis en place à Bonn.

C'est ce qu'a affirmé en substance ce matin Kieran Prendergast, le responsable de l'ONU aux affaires politiques, dans une intervention devant le Conseil de sécurité réuni en consultations sur la situation en Afghanistan.

Estimant que les progrès politiques accomplis dans ce pays ont été "plus rapides que prévus", avec la constitution de la commission chargée de convoquer d'urgence la Loya Jirga, l'assemblée traditionnelle afghane, et la remise sur pied progressive de l'administration locale, M. Prendergast a salué également l'action du nouvel exécutif afghan et de son chef, Hamid Karzai, qui encouragent la participation des populations afghanes dans la reconstruction du pays.

Après avoir souligné les efforts humanitaires déployés par les différentes agences du système onusien en Afghanistan, M. Prendergast a lancé un appel à la communauté internationale pour qu'elle réponde rapidement aux soucis sécuritaires du pays, notamment dans les provinces.

Par ailleurs, le coordinateur de l'ONU pour les secours d'urgence, Kenzo Oshima, s'est rendu ce matin à Kandahar dans le cadre de la mission qu'il effectue actuellement en Afghanistan, et s'est entretenu sur place avec les autorités locales. M. Oshima a abordé avec ses interlocuteurs les questions de sécurité, ainsi que le paiement des fonctionnaires et la campagne contre la production d'opium dans la région.

Demain, M. Oshima participera à Kaboul à la présentation de la nouvelle version remise à jour du programme d'aide immédiate et temporaire à l'Afghanistan en 2002. Le nouveau programme chiffre à quelque 1,8 milliard de dollars les besoins humanitaires et de reconstruction de l'Afghanistan entre octobre dernier et la fin de 2002, dont 600 millions ont déjà été pourvus par les donateurs.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.