Le HCR dénonce la déportation forcée des réfugiés afghans de Dubaï

Le HCR dénonce la déportation forcée des réfugiés afghans de Dubaï

media:entermedia_image:57e4b835-ead0-4a57-a008-e5c015f6fb1b
Exprimant sa "grande déception" à la suite de la déportation samedi de quelque 750 réfugiés afghans par les autorités de l'Emirat de Dubaï, l'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR) a demandé la suspension immédiate de ces opérations qui forcent les réfugiés à retourner dans leur pays ravagé.

"Il n'y a pratiquement aucune structure d'accueil en Afghanistan pour les réfugiés qui rentrent chez eux", a souligné un porte-parole du HCR à Genève, précisant que ces malheureux devenaient des personnes déplacées dans leur pays dépendant entièrement de l'aide des agences humanitaires déjà submergées.