Le HCR dénonce la déportation forcée des réfugiés afghans de Dubaï

26 février 2002

Exprimant sa "grande déception" à la suite de la déportation samedi de quelque 750 réfugiés afghans par les autorités de l'Emirat de Dubaï, l'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR) a demandé la suspension immédiate de ces opérations qui forcent les réfugiés à retourner dans leur pays ravagé.

"Il n'y a pratiquement aucune structure d'accueil en Afghanistan pour les réfugiés qui rentrent chez eux", a souligné un porte-parole du HCR à Genève, précisant que ces malheureux devenaient des personnes déplacées dans leur pays dépendant entièrement de l'aide des agences humanitaires déjà submergées.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.