Kofi Annan "profondément préoccupé" par la recrudescence des combats au Libéria

11 février 2002

Affirmant que les affrontements armés ne peuvent qu'ajouter aux épreuves déjà endurées par les populations innocentes du Libéria, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a réitéré son appel à toutes les parties pour qu'elles mettent un terme à la violence et règlent leurs différends par la négociation.

Dans un communiqué de presse daté d'aujourd'hui, le secrétaire général se félicite par ailleurs des efforts des autorités du pays pour garantir la sécurité des civils et invite les forces dissidentes à en faire de même.

M. Annan se préoccupe également de l'impact que peut avoir sur la sous-région la reprise des combats au Libéria et prie tous les Etats concernés pour qu'ils veillent à ce que leurs terrritoires ne servent pas de base de lancement d'attaques contre les pays voisins.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.