Kofi Annan encourage les participants au Forum social mondial à coopérer avec le monde des affaires

4 février 2002

La société civile doit démontrer sa volonté de nouer des partenariats avec le monde des affaires plutôt que de se cantonner dans une position isolationniste en adoptant des politiques de confrontation.

Il vous faut travailler avec les gouvernements et les milieux d'affaires, afin de former des alliances pour trouver des solutions constructives à vos préoccupations, a lancé le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, à l'adresse des participants au Forum social mondial qui se tient actuellement à Porto Alegre, au Brésil.

Le secrétaire général a notamment souligné l'importance pour le monde en développement de la conférence internationale sur le financement du développement, prévue le mois prochain à Monterrey, au Mexique, qui devrait permettre aux pays pauvres d'obtenir de nouvelles aides économiques et de meilleures conditions commerciales pour leurs produits.

Un autre rendez-vous important sera le Sommet mondial sur le développement durable qui se tiendra à Johannesburg en septembre prochain, a précisé le secrétaire général. Cette manifestation devrait aboutir à la conclusion que le développement durable n'est pas seulement une nécessité, mais aussi une formidable occasion pour stabiliser les économies et sociétés du monde en développement, a-t-il ajouté.

Le Forum social mondial, qui réunit syndicalistes, écologistes, représentants d'ONG et de la société civile du monde entier, se tient en même temps que le Forum économique mondial de New York.

Le message du secrétaire général a été délivré ce matin par José Antonio Ocampo, secrétaire exécutif de la Commission de l'ONU pour l'Amérique latine.

Pour sa part, la responsable de la Commission de l'ONU pour les droits de l'homme, Mary Robinson, a affirmé dans un message envoyé au Forum social mondial que la mondialisation, en tant que phénomène économique, doit être soumis aux impératifs moraux et ethiques définis par les instruments juridiques des droits de l'homme. Une mondialisation respectueuse des normes d'ethnique constitue le meilleur espoir pour rapprocher les peuples de la planète, a conclu Mme. Robinson.

Par ailleurs, dans un message adressé aujourd'hui aux participants à la cérémonie de passation des fonctions de pays coordinateur des travaux du Groupe des pays les moins avancés, le secrétaire général a réitéré la volonté de coopération des Nations Unies avec les pays les plus pauvres dans des domaines essentiels comme l'amélioration des transports, l'élimination de la pauvreté en zone rurale, l'accès à l'eau potable et le transfert des technologies.

Le message a été délivré par Gillian Sorensen, responsable de l'ONU aux relations extérieures.

Les fonctions de coordination ont été assumées par le Bénin, qui succède au Bangladesh.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.