Sierra Leone: le Conseil de sécurité estime que les élections de mai constituent un événement marquant

9 janvier 2002

Dans une déclaration présidentielle publiée ce matin à l'issue de consultations, les membres du Conseil de sécurité ont affirmé que les élections de mai en Sierra Leone représentaient un événement marquant dans le processus de paix du pays, et souligné le rôle important qu'aurait à y jouer la Mission de l'ONU dans ce pays (MINUSIL), notamment en matière de logistique et d'observation du processus électoral.

Les membres du Conseil ont par ailleurs souligné l'importance de la stabilité régionale et encouragé les dirigeants de l'Union du fleuve Mano à améliorer les rapports entre leurs pays.

Au cours des consultations, les membres du Conseil ont entendu une présentation d'Oluyemi Adeniji, responsable de la MINUSIL, qui a souligné entre autres que plus de 45 000 ex-combattants ont été désarmés dans le cadre du programme de désarmement de l'ONU dans ce pays.

Par ailleurs, l'ONU et le Gouvernement sierra-léonais devront signer la semaine prochaine un accord officiel qui ouvrira la voie à l'établissement d'une Cour spéciale chargée de juger les auteurs des crimes de guerre commis dans ce pays depuis la fin de 1996.

Dans une conférence de presse accordée hier à Freetown, le sous-secrétaire général de l'ONU aux affaires juridiques, Ralph Zacklin, a déclaré que l'idée d'un tribunal spécial était "en gestation" depuis plus de deux ans, et qu'il était temps de passer à l'action.

M. Zacklin est dans la capitale sierra-léonaises à la tête d'une délégation juridique de l'ONU, qui s'entretient avec les autorités locales des modalités concrètes pour la constitution d'un tel tribunal.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.