Le comité des sanctions de l'ONU envisage des mesures de lutte contre la contrebande du pétrole iraquien

8 janvier 2002

Le comité de l'ONU chargé de vérifier l'application des sanctions du Conseil de sécurité contre l'Iraq a demandé l'adoption de nouvelles mesures de lutte contre les tentatives de contrebande du pétrole iraquien. Selon un rapport publié aujourd'hui à New York, les membres du comité ont prié l'Office de l'ONU chargé du programme humanitaire "pétrole contre nourriture" en Iraq de formuler "des recommandations sur la manière d'améliorer les opérations de surveillance des chargements du brut iraquien".

Le comité de l'ONU chargé de vérifier l'application des sanctions du Conseil de sécurité contre l'Iraq a demandé l'adoption de nouvelles mesures de lutte contre les tentatives de contrebande du pétrole iraquien.

Selon un rapport publié aujourd'hui à New York, les membres du comité ont prié l'Office de l'ONU chargé du programme humanitaire "pétrole contre nourriture" en Iraq de formuler "des recommandations sur la manière d'améliorer les opérations de surveillance des chargements du brut iraquien".

Cette démarche fait suite à de récentes allégations crédibles selon lesquelles de larges quantités de brut iraquien auraient été exportées en dehors des quotas autorisés par le programme "pétrole contre nourriture" de l'ONU, qui permet à Bagdad de consacrer une partie de ses recettes pétrolières à l'achat d'articles de première nécessité pour ses populations civiles.

Par ailleurs, le directeur du programme "pétrole contre nourriture" de l'ONU, Benon Sevan, fera une visite en Iraq à partir du 14 janvier pour revoir avec les autorités iraquiennes le fonctionnement du programme. La dernière visite de M. Sevan en Iraq remonte à août 2000.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.