Kofi Annan arrive à Vienne après des entretiens avec les dirigeants iraniens et qatariens

28 janvier 2002
Kofi Annan et le Président Khatami

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, est arrivé aujourd'hui à Vienne après avoir eu au cours du weekend des entretiens avec les dirigeants iraniens et qatariens sur la question de l'Afghanistan et du Proche-Orient.

Ce matin, M. Annan a rencontré son coordonnateur spécial pour le Proche-Orient, Roed-Larsen, qui l'a informé de la détérioration de la situation dans la région.

Le Proche-Orient, avec l'Afghanistan, ont figuré au premier plan des discussions que M. Annan a eues à Téhéran avec le Président du pays Mohamad Khatami, avec le ministre des affaires étrangères et d'autres responsables politiques du pays. Au cours de leur rendez-vous, le Président Khatami a souligné l'importance qu'un Afghanistan stable représentait pour son pays. Le ministre iranien des affaires étrangères Kharrazi a pour sa part noté que l'Iran accueillait plus que deux millions de réfugiés afghans sur son sol.

Lors d'une escale à Doha, au Qatar, qui a suivi son court séjour à Téhéran, le secrétaire général a rencontré l'Emir qatari Hamad bin Kalifa al-Thani, qui a assuré M. Annan de l'appui de son gouvernement à l'administration provisoire afghane.

Lors d'une conférence de presse donnée samedi, le secrétaire général a exprimé sa préoccupation face à la situation au Proche-Orient, affirmant qu'il faudrait déclencher "une action collective sur le plan international pour tenter de briser l'impasse et ramener les parties à la table des négociations".

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.