Le représentant de l'ONU salue l'engagement américain à long terme en Afghanistan

17 janvier 2002

Le représentant spécial de l'ONU pour l'Afghanistan, Lakhdar Brahimi, a salué aujourd'hui l'engagement à long terme des Etats-Unis en Afghanistan.

M. Brahimi, qui a assisté ce matin à Kaboul à un entretien entre Colin Powell, le secrétaire d'Etat américain, de passage en Afghanistan, et Hamid Karzai, chef de l'administration intérimaire afghane, a révélé par le truchement de son porte-parole l'intention de Washington de s'impliquer d'une manière durable dans la reconstruction du pays.

M. Lakhdar a par ailleurs signalé au diplomate américain la situation financière désastreuse du pays, en exhortant les donateurs à fournir une aide immédiate aux nouvelles autorités. "Il y va de la crédibilité du nouveau gouvernement et de sa capacité de maintenir d'ordre dans le pays", a commenté le porte-parole.

Par ailleurs, le Programme alimentaire mondial (PAM) a signalé que deux de ses camions qui circulaient hier dans le nord de l'Afghanistan avec une vingtaine de tonnes de vivres chacun ont été forcés de s'arrêter par la menace des armes. Leurs chauffeurs afghans ont été frappés et les chargements volés. Le PAM réitère que la situation sécuritaire précaire demeure le principal obstacle à l'acheminement normal de l'aide humanitaire dans le pays.

Pour sa part, l'Office de l'ONU pour le contrôle des drogues et la prévention du crime s'est félicité aujourd'hui de la décision de l'autorité intérimaire d'interdire la production et le trafic d'opium afghan. "Il s'agit d'une mesure importante dans nos efforts de contrôler le trafic des stupéfiants", a annoncé un porte-parole de l'Office, précisant que près de 90% de l'héroïne que l'on trouve en Europe est d'origine afghane.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.