Mali

Photo ONU/Sylvain Liechti
Le temps presse et nous sommes lancés dans une course contre la montre au Mali

Discours au Conseil de Sécurité par Jean-Pierre Lacroix, chef des opérations de maintien de la paix de l’ONU, le 23 janvier 2018

Contexte

La situation sécuritaire précaire au Mali est exacerbée par l’insécurité alimentaire et l’extrême pauvreté généralisées dans toute la région du Sahel, qui s’étend de l’Océan atlantique à la mer Rouge, et inclut, outre le Mali, le Tchad, la Mauritanie, le Niger et des parties du Soudan, du Cameroun et du Nigéria.

La Mission de maintien de la paix (MINUSMA)

Le 25 avril 2013, le Conseil de sécurité a décidé, en vertu du Chapitre VII de la Charte des Nations Unies, de créer la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), comprenant un effectif total pouvant aller jusqu’à 12.640 Casques bleus et policiers et entamant son mandat à compter du 1er juillet 2013, pour une période initiale d’une année. Parmi les principaux éléments du mandat de la résolution 2100 (2013), figurent la stabilisation de la situation et la contribution au rétablissement de l’autorité de l’État dans tout le pays, en usant « de tous moyens nécessaires » et la tâche de contribuer à l’application de la feuille de route pour la transition, y compris le dialogue national et le processus électoral.

Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS)

En 2016, le Conseil de Sécurité a demandé la fusion du Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest (UNOWA) et du Bureau de l'Envoyé spécial pour le Sahel (OSES) en une seule entité : le Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel (UNOWAS). Le principal objectif de la fusion est d'améliorer la synergie dans l'engagement des Nations Unies avec les pays et les institutions régionales en Afrique de l'Ouest et au Sahel. Mohamed Ibn Chambas assume les fonctions de Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel, et Hiroute Guebre Sellassie, celles de Représentante spéciale adjointe, depuis le 12 février 2016.

L'action humanitaire

Suite aux troubles qui ont touché des millions de personnes au Mali et menacent les sites culturels du pays, les agences de l’ONU se sont mobilisées pour fournir une aide humanitaire et protéger l’héritage malien.

Articles