Faute de procès équitables, il faut rapatrier les combattants terroristes étrangers (experte)

Faute de procès équitables, il faut rapatrier les combattants terroristes étrangers (experte)

Télécharger

La Rapporteure spéciale sur les exécutions extrajudiciaires, arbitraires et sommaires, Agnès Callamard, a présenté devant l’Assemblée générale des Nations Unies son dernier rapport consacré à l’assistance consulaire pour les personnes à l’étranger qui se retrouvent face à une potentielle peine de mort. 

Selon Mme Callamard, dans 88% des cas, cette assistance permet d’épargner à ces personnes la peine capitale.

Or, l’experte souligne que ces services ne sont pas mis à disposition des combattants terroristes étrangers, même lorsque ceux-ci sont originaires de pays qui sont contre la peine de mort. 

Pour Agnès Callamard, à défaut de bénéficier de procès équitables dans les régions où les crimes présumés ont été commis, les combattants terroristes étrangers doivent être rapatriés dans leurs pays d'origine pour y être jugés  et pour permettre aux victimes d'être représentées.

(Entretien:  Agnès Callamard, Rapporteure spéciale sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

Audio Credit
ONU Info
Durée audio
5'5"
Photo Credit
Photo : ONU/Manuel Elias