VIH, tuberculose et paludisme : le Fonds mondial a sauvé 32 millions de vies et cherche à en sauver 16 millions de plus

9 octobre 2019

À l’ouverture de sa sixième Conférence de reconstitution des ressources, le Fonds mondial contre le VIH, la tuberculose et le paludisme, a annoncé qu’une série de partenaires du secteur privé allaient encourager l’innovation pour en finir plus rapidement avec ces trois maladies infectieuses, les plus meurtrières de la planète. 

Depuis sa création les programmes du Fonds ont réussi à sauver 32 millions de vies. 

Cette Conférence, qui se tient à Lyon, en France, sous l'égide du Président français Emmanuel Macron, vise à lever recueillir au moins 14 milliards de dollars US pour en sauver 16 millions de plus.

On écoute Françoise Vanni, chargée des relations extérieures du Fonds mondial.

 

(Interview : Françoise Vanni, chargée des relations extérieures du Fonds mondial; propos recueillis par Cristina Silveiro)  

Crédit audio:
ONU Info
Durée audio:
6'1"

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.