Dans les conflits, l'eau insalubre peut être aussi mortelle que les balles (UNICEF)

28 août 2019

« Trop de personnes n’ont pas accès à une source sûre d’eau potable, à des toilettes et à des installations sûres pour se laver les mains, ce qui les expose à des infections mortelles », a déclaré le Directeur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’appuyant sur un rapport qui vient d’être lancé à Stockholm en Suède, où se déroule actuellement la Semaine de l’eau.   

Le Dr Tedros a ainsi lancé un appel à accroître d'urgence les investissements dans les pays pauvres et aux pays concernés d'affecter les fonds et les ressources humaines nécessaires à la construction et à l’entretien de ces infrastructures.

L’UNICEF a pour sa part souligné que les eaux insalubres dans les contexte des conflits armés, peuvent être tout aussi mortelle que les balles. 

Les explications de Kelly Ann Naylor, Directrice adjointe de l’eau, l’assainissement et l’hygiène à l’UNICEF.

 

(Extrait sonore : Kelly Ann Naylor, Directrice adjointe de l’eau, l’assainissement et l’hygiène à l’UNICEF; propos receuillis par Cristina Silveiro)

Crédit audio:
ONU Info
Durée audio:
1'4"

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.