Rupert Colville : Abdul Rahman blessé à la tête, ne participait pas activement à la manifestation

30 juillet 2019

« Selon plusieurs sources crédibles, cet enfant de neuf ans, Abdul Rahman, ne participait pas activement à la manifestation », a rappelé Rupert Colville, le porte-parole du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme lors d'un point de presse à Genève. 

L’enfant était à plus de 100 mètres des affrontements et ne constituait manifestement pas une menace physique imminente pour les Forces de sécurité israéliennes, lors d'affrontements à Kfar Qaddum, près de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie.

Le Haut-Commissariat se dit préoccupé par sort de l'enfant palestinien qui se trouve dans un état critique.

« Les radios montrent des dizaines de fragments dans la tête de l’enfant, entraînant des lésions cérébrales graves, dont il ne pourra probablement pas se remettre, même s’il survit », a ajouté M. Colville.

Crédit audio:
Rupert Colville, porte-parole du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme.
Durée audio:
57"

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.