Martine Perret, photographe : un autre regard sur les opérations de maintien de la paix

30 novembre 2012

Martine Perret, jeune photographe française indépendante, a commencé sa carrière en 1999, à Sydney, en travaillant à son compte, mais aussi pour celui du journal The Australian Financial Review. En 2003, elle a déménagé au Timor-Leste, où elle a travaillé près d’un an, avant de rejoindre la Mission des Nations Unies au Burundi en 2004 pour couvrir les élections et les opérations de désarmement, de démobilisation et de réinsertion des ex-combattants (DDR).

En 2006, Martine Perret a fait partie de la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC) couvrant les élections présidentielles et les activités de la Mission basées dans la partie orientale du pays. Plus récemment, depuis 2007, Martine Perret a de nouveau travaillé en tant que photographe, à la MINUT, la Mission des Nations Unies au Timor Leste, une Mission dont le mandat s’achèvera en fin d’année.

Outre les couvertures réalisées pour le compte de l’ONU, les photos de Martine Perret ont notamment été publiées dans The Australian Financial Review, mais aussi dans The Sydney Morning Herald, The Herald Sun, BRW, MIS, le magazine Rolling Stone, le Bulletin, Plume Dumbo, le magazine de l'Université Yale, dans ProPhoto et diverses autres publications. Depuis 2004, ses photos ont été exposées dans une dizaine d’expositions.

Interview : Martine Perret, photographe indépendante, ancienne photographe au sein des opérations de maintien de la paix des Nations Unies

- Interview, production et présentation : Jérôme Longué

- Production et mixage : Florence Westergard et Elodie Sabau

- Prise de son : Rosie Starr et Peter Kurisko

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.