Venezuela

Le chef des réfugiés de l'ONU déplore le déplacement forcé de près de 80 millions de personnes

Le déplacement mondial a atteint le chiffre stupéfiant de 79,5 millions de personnes l'année dernière - presque le double du nombre de personnes en crise enregistré il y a dix ans - en raison de la guerre, de la violence, de la persécution et d'autres urgences, a déclaré jeudi l'agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).