tribunal

Le témoignage du Général Clark devant le Tribunal de l'ONU décrit les liens de Slobodan Milosevic avec l'insurrection serbe en Bosnie

A propos du massacre de Srebrenica, « le Président Milosevic m'a regardé puis m'a dit 'j'ai averti Mladic qu'il ne devait pas faire cela mais il ne m'a pas écouté' », a déclaré le général Clark au Tribunal de l'ONU chargé de juger les crimes de guerre en ex-Yougoslavie, lors de sa comparution en tant que témoin dans le procès de l'ancien Président yougoslave, dont le compte-rendu est rendu public aujourd'hui.

Cambodge : des avancées vers la création du Tribunal chargé de juger les dirigeants khmers rouges

Lors d'une récente visite à Phnom Penh, une mission technique de l'ONU est parvenue à un certain nombre d'accords préliminaires avec ses interlocuteurs cambodgiens sur les modalités pratiques de la création de Chambres extraordinaires chargées de juger d'anciens dirigeants khmers rouges tandis que le Secrétaire général annonce qu'il lancera un appel à contributions en février prochain.

Le Tribunal de l'ONU ouvre le procès de quatre anciens dignitaires rwandais accusés d'avoir pris part au génocide de 1994

Le procès de quatre accusés, dont trois anciens ministres et ancien Président du Parlement, tous inculpés de génocide, s'est ouvert aujourd'hui à Arusha en Tanzanie où siège le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

Wesley Clark va témoigner au procès Milosevic, indique le tribunal de l'ONU

Les autorités américaines ont autorisé l'ancien Commandant suprême des forces de l'OTAN et actuel candidat à la présidence des Etats-Unis à témoigner au procès Milosevic, indique le Tribunal de l'ONU pour l'ex-Yougoslavie.

L'ancien Président de la "République serbe de Krajina" inculpé par le Tribunal de l'ONU

Milan Babic, l'ancien Président de la République serbe de Krajina (RSK), une entité créée en 1990 par des sécessionistes serbes de Croatie, a été inculpé aujourd'hui par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) pour crimes contre l'humanité et violations des lois ou coutumes de la guerre.

Le Conseil de sécurité augmente le nombre des juges ad litem du Tribunal pénal international pour le Rwanda

Le Conseil de sécurité a amendé ce matin le Statut du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) et décidé de porter de quatre à neuf le nombre maximum de juges ad litem pouvant siéger au même moment, en vue de permettre au Tribunal d´achever tous les procès en première instance d´ici fin 2008.

Le tribunal de l'ONU double la peine deM. Krnojelac convaincu de crimes contre l'humanité commis en Bosnie-Herzégovine

Le Tribunal de l'ONU chargé de juger les crimes de guerre commis dans l'ex-Yougoslavie a rendu aujourd'hui son verdict dans le procès en appel de Mirolad Krnojelac, ancien Directeur serbe de la prison de Kaznevo-Popravni Dom en Bosnie-Herzégovine, en le condamnant à 15 ans d'emprisonnement, le double de la peine initiale.

Le Conseil de sécurité nomme le nouveau Procureur du Tribunal pour le Rwanda et Mme del Ponte pour 4 ans de plus auprès du TPIY

Le Conseil de sécurité a nommé ce matin le magistrat gambien Hassan Bubacar Jalow, Procureur du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR). M. Jalow succède ainsi à Mme Carla Del Ponte, qui avait jusqu'alors assumé simultanément ces fonctions et celles de Procureur du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), poste auquel elle a également été nommée ce matin par le Conseil pour une nouvelle période de quatre ans.

Le Conseil de sécurité accepte que les tribunaux internationaux pour le Rwanda et l´ex-Yougoslavie disposent chacun d´un Procureur

Dans la résolution qu´il a adoptée ce matin à l´unanimité, le Conseil de sécurité a reconnu que le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie et le Tribunal pénal international pour le Rwanda pourraient s´acquitter plus efficacement et plus rapidement de leur mission si chacun disposait de son propre procureur et a accueilli favorablement l´intention du Secrétaire général de l´ONU, Kofi Annan, de nommer Mme Carla Del Ponte, qui est actuellement Procureur des deux tribunaux, au poste de Procureur du Tribunal pénal international pour l´ex-Yougoslavie.

Le Tribunal spécial pour la Sierra Leone demande l´arrestation de Charles Taylor

Le Procureur du Tribunal spécial pour la Sierra Leone, David Crane, a indiqué que la démission du Président Charles Taylor et son départ du Libéria constituaient une étape « importante mais incomplète » pour l´établissement, par les Etats ouest-africains, d´une paix juste et durable au Libéria et a demandé à ce que l´ancien Chef d´Etat soit jugé par le Tribunal spécial afin de répondre aux graves accusations portées contre lui.