TPIY

TPIY : 9 ans de prison pour l'ex-colonel croate Tihomir Blaskic

Le Tribunal pénal pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) a condamné en appel Tihomir Blaskic, ex-commandant des forces armées de Conseil de défense croate ("HVO"), à 9 ans d'emprisonnement pour des crimes commis à l'encontre de la population civile musulmane en Bosnie-Herzégovine entre 1992 et 1994.

Prochaine décision du Tribunal de l'ONU sur l'attribution d'office d'un défenseur à Slobodan Milosevic

Le Tribunal de l'ONU pour l'ex-Yougoslavie a invité les parties dans l'affaire Milosevic à présenter leurs observations sur l'éventualité de procéder à la dissociation d'un ou de plusieurs chefs d'accusation « afin de conclure le procès rapidement et équitablement ».

Le TPIY déplore l'absence de coopération de la Serbie et Monténégro dans l'arrestation de Goran Hadzic

Au lendemain de la fuite de Goran Hadzic, ex-Président de la République Serbe de Krajina, quelques heures après que son arrestation a été requise auprès des autorités de Serbie et Monténégro accusé par le Tribunal pénal pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), quelques heures après que son arrestation a été requise auprès des autorités de Serbie et Monténégro, le Procureur du Tribunal a averti qu'elle serait obligée d'en référer au Conseil de sécurité si la situation se maintenait.

TPIY : Le procès de Slobodan Milosevic à nouveau reporté jusqu'au 31 août

Le Tribunal pénal pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) a ordonné l'ajournement du procès de Slobodan Milosevic jusqu'au 31 août 2004, au vu d'un examen médical.

TPIY : le procès de Slobodan Milosevic reprendra le lundi 19 juillet

L'audience de présentation de la défense dans le procès de Slobodan Milosevic est prévue pour le 19 juillet, date qui dépend de l'état de santé de l'accusé et d'un rapport médical prévu pour la fin de la semaine.

Ex-Yougoslavie : le Tribunal ajourne le procès de Milosevic mais fait intervenir un nouveau cardiologue

Le Tribunal de l'ONU chargé de juger les crimes de guerre perpétrés en Ex-Yougoslavie, a accepté de prendre en compte les raisons médicales invoquées par Slobodan Milosevic mais demande un contre examen par un cardiologue indépendant.

Ex-Yougoslavie : si Karadzic et Mladic sont encore en liberté en 2008, le Procureur demandera la poursuite des travaux du Tribunal

Déplorant le non-respect des obligations internationales et l'absence de coopération entre la Bosnie et la Serbie et Monténégro, la porte-parole du Bureau du Procureur du Tribunal de l'ONU pour l'ex-Yougoslavie a indiqué que tout espoir n'était pas perdu concernant l'arrestation de Radovan Karadzic et de Ratko Mladic, des moyens de pression existant à l'encontre de ces deux pays.