TNP

Le soleil se lève derrière la sculpture "Le Bien triomphe du Mal", à l'extérieur du Secrétariat de l'ONU, à New York. Réalisée par le peintre et sculpteur russe Zurab Tseretelli, elle commémore la signature en 1987 du Traité entre les États-Unis et l’URSS
UN Photo/Manuel Elias

L'humanité n'est qu'à un malentendu de l'annihilation nucléaire, prévient le chef de l'ONU

Alors que les tensions géopolitiques atteignent de nouveaux sommets et que certains gouvernements dépensent des milliards en armes nucléaires dans une fausse tentative de paix et de sécurité, les pays doivent respecter la norme de près de 80 ans contre leur utilisation, a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, ce lundi à New York.

La Haut-Représentante pour les affaires de désarmement, Izumi Nakamitsu (centre), rencontre des jeunes au Japon lors d'une manifestation à l'occasion du 75e anniversaire du bombardement nucléaire d'Hiroshima et de Nagasaki.
ONU / Bureau des affaires de désarmement

Les jeunes ont un rôle majeur à jouer pour débarrasser le monde des armes nucléaires

Les armes nucléaires demeurent l'une des menaces les plus graves pour l'humanité et les jeunes ont un rôle important à jouer pour veiller à ce qu'elles soient éliminées une fois pour toutes, a déclaré la haute responsable des Nations Unies en matière de désarmement, à l'occasion de la Journée internationale de la jeunesse, célébrée le 12 août.

A Londres, Kofi Annan exhorte les gouvernements à désarmer et à renforcer le régime de non-prolifération

Dans un discours prononcé hier à Londres, à l'occasion du 60e anniversaire de la première réunion du Conseil de sécurité, le Secrétaire général a dénoncé les faiblesses de notre système de sécurité internationale et souligné l'urgence de désarmer et de renforcer le régime de non-prolifération nucléaire, « comme nous le rappelle aujourd'hui l'Iran ».

Conférence du TNP : échec des Parties à se mettre d'accord sur l'adoption d'un Document final

Alors qu'il avait espéré, avant l'ouverture de la Conférence de réexamen du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires, qui avait démarré le 2 mai dernier, que les Parties se mettraient d'accord sur un Document final, le président de la conférence a annoncé aujourd'hui qu'aucun Document ne serait adopté et qu'il ne ferait pas de Déclaration présidentielle. « Si les Parties échouent à trouver un consensus, les conséquences seront très négatives pour le Traité lui-même », avait-il prévenu.

Le Secrétaire général déplore l'absence d'accord à la Conférence des Parties au TNP

Le Secrétaire général de l'ONU déplore que la Conférence des Parties chargée d'examiner le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires se soit achevée sans accord de fond et regrette que les États parties aient manqué une occasion essentielle de renforcer notre système de sécurité collective. Le sommet de septembre pourra constituer une occasion unique d'y remédier, a-t-il estimé.