Tigré

Ethiopie : l’ONU s’inquiète de la détention d’au moins 1.000 personnes sous l’état d’urgence

Des informations font état de l’arrestation par les autorités éthiopiennes d’au moins 1.000 personnes, la plupart d’origine tigréenne, a dénoncé mardi le Bureau des droits de l’homme de l’ONU, qui s’inquiète de « l’utilisation abusive de l’état d’urgence » dans ce pays de la Corne de l’Afrique.