SRAS

SRAS: la chaîne de contamination apparemment interrompue en Chine, indique l'OMS

Trois semaines s'étant écoulées depuis que la mise en isolement du dernier cas de pneumonie atypique ou SRAS est apparu en Chine et aucun nouveau cas n'ayant été identifié, l'agence de l'ONU pour la santé a déclaré aujourd'hui que la chaîne de contamination semblait interrompue.

Deux nouveaux cas de SRAS confirmés à Beijing, annonce l'OMS

Le ministère de la Santé chinois a annoncé aujourd'hui que deux nouveaux cas de la forme de pneumonie atypique dénommée Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), ont été confirmés à Beijing, indique aujourd'hui l'agence de l'ONU pour la santé.

Un autre cas suspect de SRAS signalé en Chine du Sud

Alors que le précédent patient, contaminé dans la province chinoise de Guangdong, par la forme de pneumonie atypique baptisée SRAS, s'est totalement rétabli et a quitté l'hôpital, un nouveau cas vient d'être signalé, toujours en Chine du Sud, indique l'agence de l'ONU pour la santé.

Cas de SRAS confirmé dans la province de Guangdong

Les résultats des analyses supplémentaires recommandées par l'agence de l'ONU pour la santé ont confirmé que le cas suspect de Guangzhou dans la province de Guangdong était bel et bien contaminé par le virus de la pneumonie atypique ou SRAS.