Soto

Ban Ki-moon salue les « remarquables années de service » d&#39Alvaro de Soto à l&#39ONU

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a rendu aujourd'hui hommage à Alvaro de Soto, qui met fin à 25 années de service dévoué à l'ONU, lui exprimant « sa profonde reconnaissance ».

Les choix du Hamas seront déterminants pour l'avenir du Moyen-Orient, affirme Alvaro de Soto

Les choix qu'opérera le Hamas constitueront la variable la plus importante de l'avenir du processus de paix au Moyen-Orient, a affirmé aujourd'hui devant le Conseil de sécurité, l'envoyé de l'ONU pour la paix au Moyen-Orient, qui a appelé à ne pas « débrancher » le soutien financier à l'Autorité palestinienne.

L'Envoyé de l'ONU pour la paix au Moyen-Orient condamne l'attentat suicide de Netanya

Alvaro de Soto, Coordonnateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient s'est déclaré aujourd'hui "choqué et attristé" par l'attentat suicide qui a frappé la ville israélienne de Netanya aujourd'hui.

Tournée exploratoire du Représentant de l'ONU pour le Sahara occidental

Le Représentant spécial de l'ONU pour le Sahara occidental, s'exprimant après sa rencontre le 12 septembre avec des représentants du Front Polisario, a indiqué continuer « à rechercher une solution politique optimale reposant sur l'accord des parties. »

A la veille du vote chypriote, l'ONU remet aux parties l'acte authentique de règlement

Alors que les Chypriotes des deux côtés de la ligne de démarcation s'apprêtent à se prononcer sur le plan de réunification de l'île, l'ONU a remis aujourd'hui aux parties l'acte authentique de ce plan.

Retour du Conseiller spécial de l'ONU à Chypre

A moins de trois semaines des référendums sur le plan de paix finalisé la semaine dernière, le Conseiller spécial de l'ONU est arrivé aujourd'hui à Chypre, à un moment qu'il a lui-même qualifié de « très délicat. »

Pour Chypre, le mois qui vient est le plus important des 30 dernières années, affirme le Conseiller de l'ONU

Le Conseiller spécial pour Chypre a présenté aujourd'hui au Conseil de sécurité réuni à huis clos le produit de six semaines de négociations et d'efforts impliquant non seulement les dirigeants chypriotes grecs et turcs mais aussi l'ONU, la Grèce, la Turquie, l'Union européenne, un plan de réunification de Chypre qui deviendrait si telle est la décision des urnes le 24 avril prochain, la République unie de Chypre.

Chypre : le plan finalisé par le Secrétaire général prochainement présenté au Conseil de sécurité de l'ONU

L'affaire est entendue, a indiqué le Conseiller spécial pour Chypre, lors d'explications fournies tard la nuit dernière, au cours desquelles il a précisé que le Secrétaire général avait finalisé le texte que les dirigeants chypriotes avaient accepté de soumettre à référendum, que la date de ceux-ci avait été repoussée de quelques jours et fixée au 24 avril et que c'est un plan très différent du plan de départ qui sera présenté au Conseil de sécurité peut-être dès demain.

De retour à Chypre, le Conseiller spécial de l'ONU compte sur la détermination des deux parties

Arrivé hier à Chypre, le Conseiller spécial a rencontré aujourd'hui successivement les dirigeants chypriotes turc et grec avant la reprise, vendredi, des pourparlers directs sur les changements qu'ils souhaitent apporter au plan du Secrétaire général de l'ONU.

Chypre : le Conseiller spécial de l'ONU plaide pour la non-renégociation du plan du Secrétaire général

Après le refus des dirigeants chypriotes turc et grec d'adhérer à la proposition de règlement global qui leur a été présentée le 11 novembre 2002, le conseiller spécial du Secrétaire général pour Chypre a plaidé ce matin, dans son exposé devant le Conseil de sécurité pour que le plan de règlement du Secrétaire général ne soit pas re-négocié. C'est "un règlement juste et honorable qui répond aux intérêts fondamentaux et aux aspirations des deux parties", a déclaré Alvaro de Soto.