Situation humanitaire

🎙️ Bulletin ONU Info du 11 juin 2021

Réfugiés mozambicains | Droits de l’homme au Myanmar | Risque de famine au Tigré. 
 
Au menu de ce bulletin : 

Audio -
5'

Haïti : l’ONU appelle à soutenir les personnes déplacées et victimes de violences

Les affrontements meurtriers entre bandes rivales dans la région de la capitale haïtienne Port-au-Prince se sont multipliés ces dernières semaines.

La Somalie est frappée par une double catastrophe climatique

La Somalie est actuellement frappée par une double catastrophe climatique. D’un côté une sécheresse et de l’autre de récentes pluies torrentielles qui ont provoqué des inondations, des débordements de rivières et des crues soudaines et entrainant la mort d’au moins 25 personnes.

Audio -
2'47"

Le Journal d'ONU Info du 19 juillet 2019

  • Colombie : le Conseil de sécurité examine la situation, une semaine après la visite des Quinze sur place
  • Nord-Ouest de la Syrie : la crise humanitaire, grande source d’inquiétude pour l’ONU
Audio -
10'

Ukraine : le coût humain du conflit s'accroît, déplore l'ONU

Le coût humain du conflit en Ukraine augmente, a déclaré la cheffe des affaires politiques de l'ONU devant le Conseil de sécurité mardi, lors d'un briefing sur la situation actuelle dans le pays.

Mozambique : 2 mois après le cyclone Idai, la situation reste préoccupante (PAM)

Au Mozambique, la situation humanitaire reste toujours très préoccupante dans le centre et le nord du pays, deux mois après le passage des deux cyclones Idai et Kenneth. A lui seul, le cyclone Idai a fait plus de 600 morts et laissé des millions de personnes dans le besoin.

Audio -
7'36"

Le chef de l'humanitaire de l'ONU déplore l'escalade meurtrière du conflit dans le nord-ouest de la Syrie

Devant le Conseil de sécurité, le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires, Mark Lowcock, a souligné que les trois dernières semaines ont été marquées par une escalade meurtrière du conflit dans le nord-ouest de la Syrie. Il a regretté que les nombreuses mises en garde adressées depuis des mois sur une dégradation de la situation humanitaire n’aient pas été entendues.