sida/VIH

Près de 80 adolescents par jour mourront du sida d'ici 2030 à travers le monde (UNICEF)

Sans investissement supplémentaire dans les programmes de prévention, de dépistage et de traitement du VIH, quelque 360.000 adolescents mourront de maladies liées au sida entre 2018 et 2030 à travers le monde, soit 76 décès d'adolescents chaque jour, selon un nouveau rapport publié jeudi par l’UNICEF.

La discrimination à l’encontre des personnes vivant avec le VIH persiste

En dépit des progrès accomplis dans le domaine des traitements qui permettent aux personnes vivant avec le VIH séropositives de travailler, elles continuent de subir des discriminations quand elles cherchent un emploi, quand elles s’efforcent de le garder ou de progresser dans leur carrière. 

Audio -
1'24"

Persistance des discriminations à l’encontre des personnes vivant avec le VIH, selon l'OIT

 En dépit des progrès accomplis dans le domaine des traitements qui leur permettent de travailler, les personnes vivant avec le VIH continuent de subir des discriminations quand elles cherchent un emploi et quand elles s’efforcent de garder leur emploi et de progresser dans leur carrière, affirme une nouvelle étude présentée par l’Organisation internationale du travail (OIT) et le Réseau mondial des personnes vivant avec le VIH  (GNP+).

Lutte contre le sida : le Directeur général de l’OMS juge les progrès inégaux

A l’ouverture de la Conférence internationale sur le Sida réunie cette semaine à Amsterdam, le Directeur général de l’OMS, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, a regretté que malgré d’importantes avancées, les progrès contre le VIH restent inégaux.

L’impact du VIH et du sida sur le monde du travail

Beaucoup de progrès ont été accomplis dans la lutte contre le sida au cours des 30 dernières années. Pourtant, des millions de personnes vivent avec le virus et beaucoup d'entre eux sont en âge de travailler.

Audio -
37"

Le Fonds mondial de la lutte contre le sida salue l'Australie qui double son aide

Quelques jours après la session extraordinaire de l'Assemblée générale de l'ONU sur l'évaluation des progrès accomplis dans la lutte contre le sida depuis la Déclaration d'engagement, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme salue l'Australie qui a promis de verser 38 millions de dollars supplémentaires et appelle tous les pays donateurs à suivre l'exemple australien.