Pesticides

FAO : les pesticides très dangereux doivent être éliminés dans les pays en développement

La tragédie de Bihar, en Inde, où 23 écoliers ont trouvé la mort après avoir mangé à la cantine un repas contenant du monocrotophos, rappelle l'urgence d'accélérer le retrait des pesticides hautement toxiques des marchés des pays en développement, a déclaré mardi la FAO.

Des experts de l'ONU demandent la mise sous surveillance de deux nouveaux pesticides

Des experts des Nations Unies ont recommandé vendredi que deux nouveaux pesticides soient ajoutés à une « liste de surveillance » de la Convention de Rotterdam sur le commerce international de certains produits chimiques et pesticides.

Enfants et nourrissons plus exposés au risque d'intoxication par les pesticides

L'intoxication par les pesticides constitue un grave problème de santé qui affecte de façon disproportionnée le nourrisson et l'enfant et de façon disproportionnée aussi les enfants et nourrissons des pays en développement, selon un rapport réalisé par trois agences spécialisées de l'ONU.

Décision soumise à la prochaine Conférence de Rotterdam sur la réglementation de produits chimiques dangereux

La première conférence ministérielle de la Convention de Rotterdam se réunit à Genève à partir de lundi. Des ministres et fonctionnaires de plus de cent pays devront notamment décider si une quinzaine de produits chimiques et pesticides dangereux commercialisés à l'international doivent faire l'objet de « la procédure de consentement préalable en connaissance de cause ».

Protection de l'ozone : appel à limiter l'usage des pesticides

A l'occasion de la Journée mondiale pour la protection de la couche d'ozone, l'ONU exhorte les pays du monde entier à redoubler d'efforts pour lutter contre l'utilisation excessive des pesticides, parmi lesquels le bromure de méthyle, qui appauvrissent la couche d'ozone et nuisent aux actions entreprises actuellement pour tenter de la réparer.

Stocks de pesticides dans les pays pauvres : une bombe à retardement selon la FAO

D'importantes quantités de déchets chimiques toxiques dérivés de pesticides inutilisés ou périmés représentent une menace durable et de plus en plus sérieuse pour les populations et l'environnement en Europe de l'Est, Afrique, Asie, Moyen-Orient et Amérique latine, prévient la l'agence de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture dont le Programme de prévention et d'élimination des pesticides périmés souffre d'un défaut de financement.