personnes d'ascendance africaine

Photo : ONU/Evan Schneider

Forum permanent des Nations Unies pour les personnes d'ascendance africaine - allocution du Tchad

Les 193 membres de l'Assemblée ont adopté à l'unanimité une résolution portant sur la création du Forum permanent des Nations Unies pour les personnes d'ascendance africaine destiné à améliorer la vie de ces personnes qui souffrent depuis des siècles des méfaits du racisme, de la discrimination raciale et de l'héritage de l'esclavage. Le Tchad a salué cette décision indiquant que cette nouvelle plateforme permettra de générer de nouvelles idées dans la lutte contre le racisme. 

Audio
7'4"
Enfants vivant dans un camp de personnes déplacées en Haïti. (archives)
UN Photo/Logan Abassi

Les personnes d'ascendance africaine disposent désormais d’un Forum permanent à l'ONU

Au terme d'années de délibérations, l'Assemblée générale des Nations Unies a créé lundi une nouvelle plate-forme destinée à améliorer la vie des personnes d'ascendance africaine, qui souffrent depuis des siècles des méfaits du racisme, de la discrimination raciale et de l'héritage de l'esclavage dans le monde entier.

43e session du Conseil des droits de l'homme.
ONU Photo / Violaine Martin

Au Conseil des droits de l’homme de l’ONU, appel au démantèlement de structures d’oppression raciale

Le Groupe de travail intergouvernemental sur l’application effective de la Déclaration et du Programme d’action de Durban, a rendu hommage, mardi à Genève, à la mémoire de George Floyd et des autres membres de minorités dont les droits ont été bafoués par les personnes chargées de les défendre. 
 

A Harlem, un quartier de la ville de New York, un mémorial impromptu a été installé en hommage à George Floyd, qui a été tué aux mains de la police
Hazel Plunkett

Lutte contre le racisme : « L’heure est venue de passer de la parole aux actes »

Après le meurtre de George Floyd, un groupe de hauts fonctionnaires des Nations Unies d’origine africaine expriment leur indignation face au racisme généralisé et systémique. Dans une tribune collective qu’ils ont signé à titre personnel, 22 Secrétaires généraux adjoints de l’ONU appellent à aller au-delà des condamnations et à mettre en oeuvre les changements structurels nécessaires pour éradiquer le fléau du racisme.

La ville de Quito, capitale de l'Équateur. Groupe de travail des Nations Unies sur les personnes d'ascendance africaine a effectué une visite en Equateur, du 16 au 20 décembre 2019
ONU/Rocio Franco

En Équateur, le racisme à l'encontre des personnes d'ascendance africaine doit cesser (expert de l’ONU)

Le gouvernement de l'Équateur doit intensifier ses efforts pour faire appliquer la loi et mettre en œuvre les plans pour mettre fin à la discrimination raciale dont sont victimes les Afro-Équatoriens et les personnes d'ascendance africaine, a conclu un groupe d'experts des droits de l'homme de l’ONU à l’issue d’une visite dans le pays d’Amérique du Sud.