Pakistan

L'UNESCO condamne le meurtre d'un journaliste pakistanais

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a condamné lundi le meurtre d'Abdost Rind, journaliste du quotidien en langue ourdoue Daily Eagle, abattu le 18 février dans la province du Baloutchistan. Elle a manifesté son inquiétude pour la sécurité des travailleurs des médias dans cette région pakistanaise.

Pakistan : huit mois après les inondations, le PNUD réitère son soutien au pays

Grâce à sa présence de longue date au Pakistan et au soutien financier de divers partenaires, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) continuera à aider les communautés des zones les plus touchées à reconstruire leur vie, en donnant la priorité aux besoins identifiés par les communautés elles-mêmes, a déclaré mardi la Directrice du PNUD, Helen Clark, à l'occasion d'une visite au Pakistan, frappé par des inondations sans précédent l'été dernier.

Ban Ki-moon condamne un attentat suicide au Pakistan

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, condamne fermement l'attentat suicide qui a tué et blessé de nombreuses personnes jeudi dans un centre de recrutement de l'armée, à Mardan, au Pakistan, a indiqué jeudi son porte-parole.

Pakistan : après les inondations de l'été, l'hiver glacial menace les enfants

Les dizaines de milliers d'enfants qui ont survécu aux terribles inondations de l'été dernier au Pakistan sont aujourd'hui menacés par le froid et l'hypothermie, alors que le pays connaît des températures hivernales particulièrement sévères dans la province montagneuse de Khyber Pakhtunkhwa, au nord-ouest du Pakistan, où le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) achemine désormais par hélicoptère une aide essentielle à des milliers de déplacés.

HCR : 25.000 Pakistanais fuient des combats dans les zones tribales au nord

Quelque 25.000 personnes ont été déplacées au cours des derniers jours en raison de nouvelles opérations militaires contre les insurgés dans les zones tribales au nord-ouest du Pakistan et si les combats s'intensifient, jusqu'à 90.000 personnes pourraient être déplacées d'ici à la fin février, s'est inquiété vendredi le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).