Filtrer par:

Pacte Marrakech

Entrée de la Conférence sur les migrations à Marrakech, au Maroc.
Photo ONU/Abdelouahed Tajani

La Conférence sur les migrations à Marrakech se félicite du soutien massif apporté par les gouvernements

Après que plus de 160 pays ont adopté lundi un cadre mondial pour gérer les migrations internationales de manière plus sûre et plus digne, une haute responsable des Nations Unies s’est félicitée de ce soutien massif et l’a qualifié de meilleur exemple de l’efficacité du multilatéralisme.

A Berlin, un couple parmi des migrants attendant d'être enregistrés comme demandeurs d'asile. Si les pays ont le droit de déterminer leurs propres politiques migratoires, ils doivent le faire dans le respect des droits de l'homme, a dit le chef de l'ONU
Photo UNICEF/Ashley Gibertson VII

A Marrakech, l’ONU plaide pour les droits humains de tous, y compris des migrants

En marge de la Conférence sur les migrations à Marrakech, au Maroc, plusieurs hauts responsables des Nations Unies ont participé à une réunion commémorant le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, l’occasion de rappeler que les migrants ont les mêmes droits que le reste de l’humanité.

Une exposition artistique représentant la migration au centre de conférence de la réunion du Pacte mondial pour la migration à Marrakech, au Maroc (Décembre 2018)
Photo : ONU/Mark Garten

Conférence sur les migrations : l'ONU souligne la vulnérabilité des jeunes en mouvement

À l’avant-veille de la conférence sur les migrations à Marrakech, au Maroc, les agences des Nations Unies ont organisé une série d'événements parallèles pour mettre en exergue les différents aspects de la migration, accordant une attention particulière aux personnes en mouvement les plus vulnérables ainsi qu’aux défis auxquels elles sont confrontées.

Les rues de Gonaïves, en Haïti, inondées suite au passage de l'ouragan Tomas.
UNICEF/Marco Dormino

Avant la réunion sur les migrations à Marrakech, la COP 24 s'attaque au défi des déplacements climatiques

Alors que des centaines de décideurs se dirigent vers Marrakech pour convenir de nouvelles normes pour les migrations mondiales, la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP24) a examiné samedi les moyens concrets d'aider les pays à affronter les déplacements massifs causés par les effets du changement climatique, tels que la pénurie d'eau, les inondations, les tempêtes et l’élévation du niveau de la mer.