Otunnu

Enfants et conflits armés : le Secrétaire général propose un mécanisme de surveillance sur le terrain

Dans son rapport au Conseil de sécurité sur les enfants dans les conflits armés, le Secrétaire général nomme et liste 54 parties qui commettent de graves violations des droits de l'enfant dans 11 pays différents, recommande de prendre des mesures concrètes à l'encontre de ces parties et propose pour la première fois un plan d'action concret pour établir un mécanisme de surveillance permanent sur le terrain.

Enfants et conflits armés : Olara Otunnu espère une « nouvelle ère » de protection effective

Passer de l'élaboration de normes pour la protection des enfants dans les conflits armés à leur application, tel est maintenant le défi pour la communauté internationale, a exposé aujourd'hui l'Expert de l'ONU sur la question, avant la publication prochaine du rapport du Secrétaire général qui recommande au Conseil de sécurité des mesures ciblées contre les groupes qui commettent de tels crimes.

Le secrétaire général désigne les factions coupables de recruter des enfants-soldats

Les forces gouvernementales et les groupes rebelles du Burundi, de la République démocratique du Congo (RDC), du Libéria et de la Somalie recrutent des enfants pour combattre dans leurs rangs. C'est qu'affirme un nouveau rapport du secrétaire général de l'ONU qui désigne les zones de combat où les enfants servent régulièrement comme combattants.