ONU à Genève

Coronavirus : l’ONU continue de travailler pour les personnes qu’elle sert, souligne Guterres

Avec la propagation continue du coronavirus, l'ONU a intensifié les mesures pour protéger son personnel et tous ceux qui utilisent ses bureaux dans le monde, tout en veillant à ce que le travail critique de l'Organisation continue afin de s'acquitter de ses mandats clés et fournir un soutien vital à ceux qui en ont besoin.

A Genève, des jeunes plaident pour une ONU plus démocratique, ouverte et participative

Plus de 600 jeunes réunis à Genève ont fait part mardi de leur souhait de voir une ONU plus proche des réalités et des préoccupations des peuples du monde entier, lors d'une conversation avec le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, dans le cadre du 75e anniversaire de l'Organisation.

Libye : la Commission militaire mixte parvient à un projet d’accord

Le deuxième cycle des pourparlers de la Commission militaire mixte libyenne (5+5) pour parvenir à un cessez-le-feu durable et rétablir la sécurité dans les zones civiles a abouti à un projet d’accord dimanche 23 février, au Palais des Nations à Genève, a indiqué la Mission des Nations Unies en Libye (MANUL).

A Genève, l’ONU espère reprendre les pourparlers de la Commission conjointe militaire sur la Libye

La Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL) cherche à préserver les pourparlers sur la Commission militaire mixte libyenne mercredi, après l’annonce faite dans la nuit par le gouvernement libyen d’union nationale de suspendre sa participation aux discussions à Genève.

Syrie : le comité constitutionnel peut contribuer à instaurer la confiance (ONU)

L’Envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie, Geir Pedersen, estime que les travaux du comité constitutionnel permettront de « surmonter les différences entre les parties syriennes » et d’« ouvrir la porte à un processus politique plus large ».

Syrie : face à une violence et à une instabilité alarmantes, l’envoyé de l’ONU appelle à changer la dynamique

L’Envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie a souligné jeudi devant le Conseil de sécurité que la violence et l’instabilité dans ce pays étaient alarmantes et qu’il était nécessaire de changer la dynamique.