Filtrer par:

ONU Femmes

Marwa Azelmat, (à droite) militante féministe, experte en droit numérique et Hrystyna Kit (à gauche),  avocate qui milite en faveur des droits des femmes ukrainiennes 
ONU Femmes-Photos avec l’aimable autorisation de Hrystyna Kit et de Marwa Azelmat

Eliminer la violence à l’égard des femmes et des filles : portrait de deux activistes

La violence à l’égard des femmes et des filles reste la violation des droits humains la plus répandue dans le monde. Déjà accentuée par la pandémie de Covid-19, sa prévalence est maintenant encore accrue par les crises croisées du changement climatique, des conflits mondiaux et de l’instabilité économique.

Marche des femmes en Uruguay pour mettre fin à la violence contre les femmes.
ONU Femmes/Sahand Minae

Face au fléau des féminicides, l’ONU appelle à une action transformatrice

Chaque heure en moyenne plus de cinq femmes, ou filles, ont été tuées par un membre de leur propre entourage en 2021, selon une nouvelle étude publiée mercredi par deux agences des Nations Unies à l’approche de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, qui est commémorée le 25 novembre.

ONU Info/Florence Westergard

Mali : les femmes maliennes veulent la paix et la stabilité

L'implication des femmes dans les processus de paix et les transitions politiques est primordial pour une paix durable. Il est donc nécessaire de soutenir la participation des femmes dans la transition politique du Mali.

Mais la violence endémique à l'égard des femmes persiste.

Mama Koite Doumbia est la Présidente de la Plateforme des femmes au Mali et une avocate dévouée pour la participation pleine, égale et significative des femmes dans le processus de paix et la vie politique au Mali.

Audio
12'48"
Des femmes de République Centrafricaines déplacées en raison d'attaques de groupes armés
© UNICEF/Tchameni Zigoto Tchay

« L’inclusion des femmes est essentielle pour garantir la paix et la stabilité » - Amina Mohammed

Durant le débat annuel du Conseil de sécurité sur les Femmes, la paix et la sécurité, jeudi, Amina Mohammed, Vice-Secrétaire générale des Nations Unies, et Sima Bahous, Directrice exécutive d’ONU Femmes, ont prôné la protection des femmes défenseures des droits humains et appelé à enrayer le recul de la participation des femmes aux décisions politiques.

Des femmes ukrainiennes fuyant le conflit attendent un moyen de transport pour se rendre dans un centre de réfugiés en Pologne.
© Daniele Aguzzoli

La crise alimentaire, énergétique et financière due à la guerre en Ukraine pénalise avant tout les femmes et les filles

Alors que le Conseil de sécurité examinait jeudi la situation en Ukraine, un nouveau document d’orientation des Nations Unies révèle les répercussions disproportionnées de cette guerre sur les femmes et les filles, premières touchées, en Ukraine comme dans de nombreux autres pays, par les conséquences du conflit sur les secteurs alimentaire, énergétique et financier, qui aggravent les inégalités existantes entre les genres.