OMS

Ebola en RDC : la barre des 1.500 décès franchie, l’OMS demande davantage de financement

Les progrès réalisés dans la lutte contre l’épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo (RDC) risquent de ralentir en raison d’un manque de financements, a prévenu vendredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS) alors que la barre des 1.500 décès a été franchie.

Le Journal d'ONU Info du 28 juin 2019

A la une, le plaidoyer au Sommet du G20 à Osaka du patron de l’ONU en faveur du climat et du développement durable.

Le manque cruel de financement pour lutter contre Ebola en République démocratique du Congo et dans la région.

Audio -
9'59"

Élimination du trachome : l’OMS annonce des progrès durables

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le nombre de personnes risquant de contracter le trachome – principale cause infectieuse de cécité dans le monde – est passé de 1,5 milliard en 2002 à 142 millions en 2019, soit une baisse de 91%.

Trente-cinq millions de personnes souffrent de troubles liés à l'usage de drogues (ONUDC)

De meilleures recherches et des données plus précises ont révélé que les conséquences néfastes de l'usage de drogues sur la santé sont plus graves et plus répandues qu'on ne le pensait auparavant, selon le dernier Rapport mondial sur les drogues, publié mercredi par l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC).

Journal ONU Info du 26 juin 2019

Drogues | Khashoggi | PME | épilepsie

- 35 millions de personnes dans le monde sous l’emprise des drogues.

- Agnès Callamard présente au Conseil des droits de l’homme les conclusions de son enquête sur l’assassinat de Jamal Khashoggi.

Audio -
10'

Le Journal d'ONU Info du 24 juin 2019

Michelle Bachelet demande le rapatriement des membres des familles de djihadistes capturés ou tués en Syrie et en Iraq

Le segment humanitaire du débat du Conseil économique et social consacré à la République centrafricaine

Audio -
10'

L'épilepsie touche environ 50 millions de personnes

Dans les pays à faible revenu, les trois quarts des personnes épileptiques n’obtiennent pas le traitement dont elles ont besoin, ce qui augmente le risque de décès prématuré et condamne nombre d’entre elles à souffrir de stigmatisation leur vie durant.

Audio -
6'36"

Dans les pays à faible revenu, les trois quarts des personnes épileptiques n’obtiennent pas de traitement

Dans les pays à faible revenu, les trois quarts des personnes épileptiques n’obtiennent pas le traitement dont elles ont besoin, ce qui augmente le risque de décès prématuré et condamne nombre d’entre elles à souffrir de stigmatisation leur vie durant.

Ebola : l’OMS appelle tous les partis politiques congolais à se joindre à la lutte contre l’épidémie

L'épidémie d'Ebola en République démocratique du Congo (RDC) ne prendra fin qu'avec la coopération entre partis politiques et l'implication des communautés, estime le Docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. Il regrette aussi que son agence soit confrontée à un grave déficit de financement pour lutter contre cette épidémie.

Une personne sur trois dans le monde n’a pas accès à de l’eau salubre

Des milliards de personnes dans le monde ne bénéficient toujours pas d’un accès approprié à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène, d’après un nouveau rapport conjoint de l’UNICEF et de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) publié mardi.