Nucléaire

L'ONU réaffirme l'importance d'une interdiction complète des essais nucléaires

À l'occasion d'une réunion spéciale de l'Assemblée générale des Nations Unies sur la question des essais nucléaires, la Vice Secrétaire générale de l'ONU, Asha-Rose Migiro, a salué la décision du Kazakhstan il y a 20 ans de fermer le complexe d'essais d'armes nucléaires à Semipalatinsk et a rappelé la nécessité d'une interdiction complète des essais nucléaires à travers le monde.

L'ONU réclame de nouveaux efforts pour un monde sans armes et essais nucléaires

A l'occasion de la Journée internationale contre les essais nucléaires célébrée le 29 août, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a rappelé lundi le danger des armes nucléaires et les dégâts causés par les essais nucléaires.

Le chef de l'AIEA appelle au respect du traité de non-prolifération

A l’occasion d’une Conférence sur le désarmement au Japon, le chef de l’Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Yukiya Amano, a rappelé mercredi que tous les Etats sont tenus de respecter leurs engagements tels que définis dans le Traité international de non-prolifération d’armes nucléaires, nommant l’Iran, la République populaire démocratique de Corée et la Syrie parmi les pays qui ne respectent pas pleinement les règles établis par le Traité.

Ban Ki-moon salue le rôle de l'agence brasilo-argentine sur le nucléaire

À l'occasion du vingtième anniversaire de l'établissement de l'Agence brasilo-argentine de comptabilité et de contrôle des matières nucléaires (ABACC), le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a salué lundi les gouvernements du Brésil et de l'Argentine pour le de l'agence en faveur du désarmement nucléaire.

Ban Ki-moon salue le renforcement des mesures pour le désarmement nucléaire

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est félicité jeudi de la tenue à Paris de la deuxième Conférence sur les mesures de renforcement de la confiance pour le désarmement et la non-prolifération nucléaires.

Fukushima : l'AIEA tire les leçons de la catastrophe pour améliorer la sûreté nucléaire

Moins de quatre mois après le séisme et le tsunami qui ont frappé les côtes du Japon le 11 mars dernier et endommagé les réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, la mission d'experts de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a présenté mercredi son rapport aux Etats membres de l'agence onusienne.

Les Etats membres de l'AIEA jugent nécessaire de renforcer la sûreté nucléaire

Au premier jour d'une Conférence ministérielle sur la sûreté nucléaire qui se tient à Vienne, en Autriche, les Etats-membres de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) ont adopté une déclaration soulignant la nécessité de renforcer les règlementations nationales et internationales et le rôle de l'AIEA dans la promotion de la coopération nucléaire.

Fukushima : risque de tsunami sous-estimé mais réponse exemplaire - AIEA

L'équipe d'experts de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) envoyée pour évaluer la situation sur le site de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima Daiichi endommagée par le tsunami du 11 mars dernier a estimé mercredi dans un rapport préliminaire que le risque de tsunami avait été sous-estimé, mais que la réponse des autorités japonaises à la catastrophe avait été exemplaire.

L'ONU lance une étude sur l'accident de Fukushima et la sûreté nucléaire

A l'occasion du lancement vendredi d'une étude multidisciplinaire de l'ONU sur les implications de l'accident à la centrale nucléaire japonaise de Fukushima, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a de nouveau souligné que la communauté internationale devait repenser la coordination globale en matière de sûreté et de sécurité nucléaire.

Japon : l'AIEA envoie des experts pour inspecter la centrale de Fukushima

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a indiqué mardi qu'elle allait envoyer une délégation d'experts au Japon, du 24 mai au 2 juin prochain, afin d'évaluer la situation sur le site de la centrale nucléaire de Fukushima Daichi endommagée par le tsunami du 11 mars dernier.