Nucléaire

Activités nucléaires encore non déclarées en Iran : réponse à long terme, selon l'AIEA

Seule la procédure de vérification prévue par le protocole aditionnel au TNP, permettra d'assurer à terme que l'Iran n'a réellement plus d'activités nucléaires non déclarées, a déclaré aujourd'hui le directeur de l'agence de l'ONU pour l'énergie atomique qui a toutefois cité l'exemple récent de la Corée du Sud pour affirmer que les procédures renforcées de l'agence portaient leurs fruits et a fait remarquer que 42 Etats parties au TNP n'étaient soumis actuellement à aucun contrôle.

Enlèvement de matière fissile d'Ouzbékistan signalé par l'AIEA

L'agence de l'ONU pour l'énergie atomique annonce aujourd'hui avoir aidé l'Ouzbékistan à transférer en Fédération de Russie de l'uranium fissile qui y sera transformé en uranium faiblement enrichi.

Aucune activité non déclarée en Iran à ce jour, déclare le directeur de l' AIEA

Le directeur général de l'agence de l'ONU pour l'énergie atomique a indiqué aujourd'hui devant le Conseil des gouverneurs de l'agence qu'elle était mieux en mesure de comprendre le programme nucléaire iranien et qu'aucune activité non déclarée n'avait été découverte en Iran. Il a également annoncé son intention de réunir, l'an prochain, un forum sur l'expérience des zones exemptes d'armes nucléaire et de sa pertinence au Moyen-Orient.

L'interdiction de la production de matières fissiles demandée par le Japon

Le représentant du Japon a demandé à la Commission du désarmement le commencement de négociations sur un traité d'interdiction de la production de matières fissiles, indique un communiqué du siège de l'ONU à Genève.

Une initiative américaine visant à réduire la menace nucléaire saluée par l'AIEA

L'agence de l'ONU pour l'énergie atomique a exprimé sa satisfaction aujourd'hui à l'annonce de l'initiative américaine visant à réduire la menace nucléaire et du terrorisme nucléaire dans le monde.

L'Iran a soumis sa première déclaration au titre du Protocole additionnel du TNP

La République islamique d'Iran a remis à l'agence de l'ONU pour l'énergie atomique sa déclaration initiale au titre du protocole additionnel qu'elle a signé et qui vient renforcer le système de vérification de ses activités nucléaires.

Le chef de l'AIEA alerte sur le marché noir des matières nucléaires

Pour le chef de l'agence de l'ONU pour l'énergie atomique, le système de contrôle en place ne suffit à empêcher le marché noir de matières nucléaires sensibles et il faut agir de toute urgence pour remédier à ces défaillances.